Egypte: ElBaradei nommé Premier ministre

Par La rédaction

Le Caire (AFP)

Mohamed ElBaradei a été nommé samedi Premier ministre de l'Egypte, trois jours après le coup militaire qui a renversé Mohamed Morsi, a annoncé le mouvement Tamarrod, à l'origine de l'importante mobilisation qui a conduit à l'éviction du président islamiste par l'armée.

Une source militaire a précisé à l'AFP que M. ElBaradei, ancien chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), allait prêter serment dans la soirée.

L'agence officielle Mena a de son côté indiqué que M. ElBaradei avait rencontré le président intérimaire Adly Mansour.

Aya Hosni, membre du comité central de Tamarrod, a indiqué à l'AFP que "le président intérimaire et Tamarrod avaient convenu que Mohamed ElBaradei serait nommé Premier ministre, qu'Ahmad Gamal el-Din, un ancien ministre de l'Intérieur, serait chargé des affaires sécuritaires et que l'économiste Ahmad al-Naggar serait nommé ministre des Finances".

L'opposition, dont Tamarrod, avait chargé mardi M. ElBaradei de la représenter dans la transition politique, après l'éviction de M. Morsi.

La feuille de route, élaborée par l'armée en coordination avec l'opposition et les principaux dignitaires religieux du pays, prévoit un gouvernement intérimaire "doté de pleins pouvoirs", avant la tenue d'élections présidentielle et législatives à une date non précisée.

Mohammed ElBaradei, prix Nobel de la paix en 2005 pour son travail au sein de l'AIEA, était revenu en Egypte en 2010 pour s'opposer au régime de M. Moubarak.

Il avait ensuite activement soutenu le soulèvement contre M. Moubarak en janvier-février 2011, puis s'était positionné comme une des figures de proue de la mouvance laïque et libérale, qui réclamait le départ de M. Morsi et l'organisation d'une présidentielle anticipée.