Egypte: la police disperse les pro-Morsi, au moins 17 morts

14 août 2013 à 4h56 par La rédaction

Le Caire (AFP)

Au moins 17 manifestants ont été tués mercredi, dont plusieurs apparemment par balles, dans l'opération de police qui a commencé à disperser les deux rassemblements de partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi au Caire.  

Deux membres des forces de sécurité ont également été tués, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, affirmant que les manifestants avaient ouvert le feu sur la police.

Le journaliste de l'AFP a pu compter 17 cadavres alignés dans une morgue de fortune sur la place Rabaa al-Adawiya, que les manifestants occupent depuis plus d'un mois, réclamant la restauration de M. Morsi, destitué et arrêté par l'armée le 3 juillet.

Ses partisans sont retranchés derrière des barricades avec femmes et enfants sur les place Rabaa al-Adawiya et Nahda.Des images de télévision montraient des bulldozers enfoncer ces barrières de fortunes faites de pavés et de sacs de sable.

Les Frères musulmans, l'influente confrérie de M. Morsi, qui avait remporté les législatives un an après la chute de Hosni Moubarak, ont appelé mercredi "les Egyptiens à descendre dans la rue pour arrêter le massacre".