Egypte: les législatives de septembre reportées d'un mois ou deux

Par La rédaction

LE CAIRE (AFP) - (AFP)

Les élections législatives égyptiennes prévues en septembre ont été reportées d'un mois ou deux, a annoncé mercredi l'agence officielle Mena.

Un report de ces premières législatives depuis la chute du régime du président Hosni Moubarak en février, est réclamé par de nombreuses formations politiques qui estiment ne pas pouvoir être prêtes en septembre.

"Il a été décidé de tenir les élections pour l'Assemblée du peuple (chambre basse ndlr) et la Choura (chambre haute) en octobre ou novembre prochains", selon une source militaire citée par la Mena.

Le Conseil suprême des forces armées, qui dirige le pays depuis le départ de M. Moubarak, avait annoncé le 28 mars que ces législatives se tiendraient en septembre.

Cette échéance avait été fortement critiquée par des formations politiques et des mouvements issus de la révolte contre le régime en début d'année, qui ont fait valoir ne pas avoir assez de temps pour se préparer.

Des voix se sont également élevées pour redouter que les Frères musulmans, qui apparaissent comme le mouvement le mieux organisé du pays, ne raflent la mise face aux autres formations si le scrutin était maintenu à une date rapprochée.