Egypte: pas de confirmation officielle d'un cancer de Moubarak

Par La rédaction

AFRICA RADIO
LE CAIRE (AFP) - (AFP)

Le ministère égyptien de la Santé, cité dimanche par la presse locale, a affirmé ne disposer d'aucun document confirmant que l'ex-président Hosni Moubarak soit atteint d'un cancer, mettant ainsi en doute des déclarations de l'avocat de l'ancien chef d'Etat.

Farid al-Dib avait assuré la semaine dernière que M. Moubarak était atteint d'un cancer à l'estomac et que les tumeurs se multipliaient.

"Le ministère de la Santé ne dispose d'aucun document scientifique disant que l'ex-président Hosni Moubarak est atteint d'un cancer", a déclaré un adjoint du ministre de la Santé, Abdelhamid Abaza, cité par les quotidiens Al-Ahram et Al-Masri Al-Yom.

"Il n'y a pas d'informations sur l'opération de l'ancien président en Allemagne", a-t-il poursuivi, en qualifiant cette intervention chirurgicale d'"obscure".

M. Moubarak, 83 ans, avait été opéré en mars 2010 dans une clinique d'Heidelberg, en Allemagne, officiellement pour une ablation de la vésicule biliaire et le retrait d'un polype du duodénum.

Des rumeurs persistantes disaient qu'il avait un cancer, mais les déclarations de Farid el-Dib en étaient la première confirmation formelle.

L'ex-président, dont le procès doit débuter le 3 août pour le meurtre de manifestants lors du soulèvement qui l'a renversé en février et pour enrichissement illégal, se trouve depuis le 13 avril l'hôpital international de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge, après un malaise cardiaque pendant un interrogatoire.

D'après Al-Masri Al-Yom, une équipe médicale allemande, dont fait partie le médecin qui l'a opéré l'an dernier, est attendue à Charm el-Cheikh dans la journée pour établir s'il souffre bien d'un cancer.

M. Moubarak a été chassé du pouvoir le 11 février par une révolte populaire sans précédent, après trois décennies à la tête du pays.