Egypte: pour la présidence, il faut "dialoguer" pour sortir de la crise

30 juin 2013 à 15h58 par La rédaction

Le Caire (AFP)

La présidence égyptienne a estimé dimanche que le dialogue était la seule façon de sortir le pays de la crise, au moment où des dizaines de milliers d'Egyptiens manifestaient place Tahrir au Caire pour réclamer le départ du président islamiste Mohamed Morsi.

"Le dialogue est la seule façon pour parvenir à une entente", a affirmé devant la presse Ehab Fahmy, le porte-parole de la présidence, ajoutant que cette dernière était "ouverte pour lancer un véritable et sérieux dialogue national".

Le porte-parole a exhorté les manifestants à maintenir la "nature pacifique" de leur mouvement.

Des dizaines de milliers d'Egyptiens étaient rassemblés dimanche dans le centre du Caire à l'occasion du du premier anniversaire de la prise de fonctions de M. Morsi, premier président civil et islamiste du pays, dont ils réclament la démission.

Non loin delà, dans le quartier de Nasr City, des partisans du président campent depuis vendredi pour défendre la "légitimité" du premier chef de l'Etat égyptien à avoir été librement élu.

Des heurts entre pro et anti-Morsi ont fait huit morts cette semaine, dont un Américain