Elections en RDC: le Katanga déjà courtisé par le candidat pro-Kabila

Par AFP

AFRICA RADIO

Le candidat du président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a tenu lundi sa première réunion publique à Lubumbashi (sud-est), capitale du Katanga minier que se dispute le pouvoir et l'opposition à l'approche de l'élection présidentielle le 23 décembre en République démocratique du Congo.

"Je suis un enfant du Katanga. Le Katanga m'a tout donné", a lancé Emmanuel Ramazani Shadary, natif de la province du Maniema, dans l'est également swahiliphone, mais qui a fait une partie de ses études à Lubumbashi."Nous sommes rassurés du soutien de l'électorat du Haut-Katanga", s'est-il félicité sur son compte Twitter à l'issue de son meeting dans un stade de Lubumbashi.M. Ramazani Shadary a été désigné candidat de la majorité par le président Kabila, au pouvoir depuis 2001.M. Kabila est originaire du Tanganyika (sud-est), une composante de l'ex-Katanga où son père Laurent-Désiré a animé une rébellion dès les années 60.L'ex-province du Katanga, grande comme l'Espagne, a été redécoupée en quatre provinces en 2015. Ses sols stockent les richesses minières du pays (cuivre, cobalt...).Lubumbashi est aussi l'ancien fief de l'opposant en exil Moïse Katumbi, ex-gouverneur du Katanga, qui soutient la candidature d'un autre opposant, Martin Fayulu.Samedi, les proches de M. Katumbi ont pu manifester sans heurts à Lubumbashi au nom de la coalition de l'opposition Lamuka qui soutient M. Fayulu.Les dernières manifestations de l'opposition était interdite à Lubumbashi ces dernières semaines."Nos amis au pouvoir doivent reconnaître qu'ils ont échoué et ils doivent dégager. Nous voulons faire de ce pays un pays riche avec des habitants riches", a lancé l'opposant Gabriel Kyungu wa Kumwanza.