Elections en RDC: rappel à l'ordre de Kinshasa aux médias étrangers

Par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement de Kinshasa a rappelé jeudi aux journalistes couvrant les élections en République démocratique du Congo pour des médias étrangers que seule la Commission électorale nationale indépendante (Céni) est habilitée à donner le résultat des votes.

Ce rappel à l'ordre énoncé par le ministre des Médias intervient au lendemain du retrait de l'accréditation de la correspondante de Radio France internationale (RFI) dont le signal est coupé en RDC. La Céni envisage par ailleurs un report de l'annonce des résultats provisoires initialement prévus dimanche "au plus tard"."Je voudrais au nom du gouvernement congolais rappeler ici, afin que nul ne l'ignore, qu'au terme de la Constitution et des lois en vigueur en République démocratique du Congo, seule la Céni est habilitée à annoncer et publier les résultats des votes", a déclaré le ministre Lambert Mende lors d'une déclaration devant la presse étrangère."Pour en revenir aux élections de ce dimanche 30 décembre, il (le gouvernement, ndr) ne peut laisser des médias annoncer, ou faire annoncer par d'autres sources que la Céni, les résultats", a insisté M. Mende, également porte-parole du candidat du pouvoir Emmanuel Ramazani Shadary.Le gouvernement a retiré mercredi l'accréditation de la correspondante de Radio France internationale (RFI) et coupé le signal de la radio publique française, qui couvre en détail l'actualité en RDC où elle est très écoutée."En prenant des mesures conservatoires à l'encontre d'une entreprise audiovisuelle qui viole délibérément cette exigence (ndr: ne pas divulguer les résultats), le gouvernement ne cède pas à un quelconque caprice. Il ne fait qu'accomplir son devoir qui est de veiller à l'application des lois", a déclaré M. Mende."Radio France Internationale rappelle qu'elle respecte et a respecté sur ses antennes les textes en vigueur et n'a donné aucun résultat des scrutins de dimanche", a écrit la station dans un communiqué mercredi."Radio France Internationale soutient pleinement sa correspondante Florence Morice et demande l'annulation de cette mesure de retrait d'accréditation et le rétablissement de sa diffusion", ajoute RFI."Les services compétents du gouvernement prendront en compte les différents recours et appels relatifs aux décisions et y réserveront les suites appropriées conformément à la loi et à l'intérêt de tous les Congolais", a indiqué M. Mende aux représentants des médias étrangers, dont un journaliste congolais de RFI.