EN DIRECT: Libye, les combats se poursuivent

22 mars 2011 à 11h19 par La rédaction

(AFP)

12H56 - Pas d'ingérence - L'Inde estime que les pays étrangers ne doivent  pas s'ingérer dans les affaires de la Libye.  "La question de la continuation ou non du régime dépendra de la population de ce pays précis et non des forces étrangères",  déclare le ministre des Finances Pranab Mukherjee devant le parlement. 

12H41 - Inquiétude pour des footballeurs - Marcos Paqueta, l'entraîneur brésilien de l'équipe de foot libyenne, confie depuis Sao Paulo son inquiétude: "J'ai trois athlètes qui vivent à Benghazi et je ne sais toujours pas s'ils seront dimanche à Bamako pour affronter les Comores en match comptant pour les qualifications à la Coupe d'Afrique des nations délocalisé à cause des évènements".

12H26 - Réfugiés en Egypte - Craignant une reprise des combats des forces pro-gouvernementales dans l'est du pays, des milliers de Libyens fuient  en Egypte où ils se réfugient dans des maisons, des écoles et des bâtiments universitaires,  indique à Genève le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

12H16 - Refus turc - S'adressant au Parlement, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan déclare que "la Turquie ne sera jamais celle qui pointe une arme contre le peuple libyen".Elle ne  participera donc pas à des missions de combats.

12H11 -  Pilote récupéré  - Un avion de chasse américain F-15 s'est écrasé ce matin en Libye, les deux membres d'équipage se sont éjectés et un a été récupéré.C'est ce qu'annonce depuis Stuttgart le  commandement américain Africom en Allemagne.

12H05 - Enfants tués - Cinq personnes, dont quatre enfants, ont été tuées par des tirs des forces fidèles au colonel Kadhafi à Misrata, annoncent les rebelles dans cette ville située à l'est de Tripoli.

EN DIRECT -  Les bombardements de la coalition internationale et les combats opposant forces loyales au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et rebelles de l'opposition se poursuivent en Libye, le débat faisant rage sur la finalité et le mandat de l'opération menée à l'initiative de Washington, Paris et Londres.