En RDC, Le gouvernement interdit aux ambassadeurs accrédités à Kinshasa de voyager à l'intérieur du pays sans en informer au préalable le ministre des Affaires Étrangères.

24 février 2021 à 12h41 par Lilianne Nyatcha

AFRICA RADIO

Cette annonce intervient après la mort lundi dans l'est du pays de l'ambassadeur d'Italie en RDC .
L'ambassadeur Luca Attanasio, 43 ans, a perdu la vie en même temps que son chauffeur congolais et son garde de corps italien après avoir été blessé par balles alors qu'il se trouvait dans un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM),
L’attaque s'est produite lundi matin dans une localité de la province du Nord-Kivu considérée comme l'une des plus dangereuses de l'Est de la RDC , même si des
responsables humanitaires, soutiennent que la route qu'empruntait le convoi du PAM ne
nécessitait pas d'escorte.
Le gouverneur du Nord-Kivu, a déclaré que les autorités n'avaient pas été mises au courant de la visite du diplomate italien. 

C'est sans doute pour prévenir pareilles tragédies que les autorités congolaises ont décidé d'interdire aux ambassadeurs et autres responsables de diverses chancelleries de ne plus se déplacer hors de la capitale Kinshasa pour l'intérieur du pays, sans les mettre au courant .

Les diplomates "doivent absolument informer le ministère des Affaires étrangères" avant tout déplacement et "se signaler" aux responsables locaux à leur arrivée dans une entité, a affirmé à la télévision publique la ministre congolaise des affaires étrangères Mme Marie-Thérèse Tumba Nzeza

La mesure a été prise au terme de la réunion de crise présidée par le président Félix Tshisekedi après la mort tragique de l'ambassadeur italien dont la veuve Mme Zakia Attanasio a reçu le président congolais qui s'est déplacé pour exprimer ses condoléances à la famille .

Le corps du diplomate et celui de son garde du corps sont arrivés mardi à Rome. Le chauffeur congolais a été enterré le même jour à Goma, capitale du Nord-Kivu.
Ce mercredi , Rome qui a dépêché des enquêteurs en RDC a annoncé l'ouverture d'une enquête du parquet . Les autorités ont également demandé aux Nations Unies d'enquêter et de fournir je cite des "réponses claires" après la mort de M, Attanasio que le Le Pape François a présenté comme "une personne aux qualités humaines et chrétiennes exceptionnelles" .