Enlèvement d'enfants au Nigeria: négociations en cours, la police optimiste

Par La rédaction

LAGOS (AFP)

La police de l'Etat du sud du Nigeria où ont été enlevés lundi 15 enfants à bord d'un bus scolaire avec demande de rançon, s'est déclarée mercredi optimiste quant à leur libération, alors que des contacts se poursuivaient entre les ravisseurs et le responsable de l'école des enfants.

"Les ravisseurs sont en contact avec le propriétaire de l'école et nous espérons une issue positive", a déclaré Geofrey Ogbonna, porte-parole de la police de l'Etat d'Abia."Nous intensifions nos efforts pour la libération des 15 enfants", a-t-il ajouté sans donner de précisions sur les négociations.

Geofrey Ogbonna avait précisé mardi qu'après le rapt, les ravisseurs avaient demandé une rançon de près de 100.000 euros pour libérer les enfants qui étaient sur le chemin de leur établissement, la Abayi International School.

"Les ravisseurs ont contacté (le directeur de l'école privée) et ont demandé 20 millions de nairas (128.900 dollars, 95.650 euros)", selon lui.