Est de la RDC: 4 personnes enlevées dont 2 travailleurs humanitaires

Par AFP

AFRICA RADIO

Quatre personnes dont deux travailleurs humanitaires ont été enlevées dans la région de Fizi dans l'est de la République démocratique du Congo par des hommes armés qui exigent une importante rançon, a-t-on appris samedi de leur organisation et de source locale.

"Les quatre otages sont trois Congolais et un Burundais qui étaient à bord de notre véhicule, de retour d'une assistance humanitaire dans le camp de réfugiés de Mulongwe", sur le littoral du lac Tanganyika, a déclaré à l'AFP Jean Lundimu, responsable de l'Agence adventiste d'aide et de développement (ADRA), une organisation humanitaire confessionnelle.Il s'agit de "deux collègues humanitaires agent de ADRA, un Burundais et un fournisseur", a-t-il dit.Des hommes armés non identifiés leur ont tendu une embuscade, en tirant des coups de feu et exigeant du véhicule qu'il s'arrête. "Seul le chauffeur a été relâché. Les négociations sont en cours, nous suivons de près la situation", a ajouté M. Lundimu.L'incident a eu lieu vendredi après-midi dans la localité de Mutambala, sur le territoire de Fizi au Sud-Kivu, a-t-il précisé.Les ravisseurs "exigent une somme de 50.000 dollars pour libérer les otages", a indiqué de son côté Moutard Wa Mlendela, l'un des responsables de la société civile de Baraka.Les enlèvements ciblant les travailleurs humanitaires ne sont pas rares dans la région de Fizi. Mi-octobre, un chauffeur travaillant pour une autre organisation internationale a été kidnappé, puis relâché après payement d'une rançon de 2.000 dollars, selon M. Mlendela.Comme l'ensemble de la partie orientale de la RDC, la province du Sud-Kivu est confrontée à des violences depuis près de trois décennies.Plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers s'y attaquent aux civils ou s'affrontent aux forces régulières.