Est de RDC: huit personnes tuées par des hommes armés

Par AFP

AFRICA RADIO

Huit personnes, dont six de la même famille, ont été tuées dans une attaque d'hommes armés dans une localité de l'est de la République démocratique du Congo, en proie aux violences, a-t-on appris mercredi de sources locales.

Une attaque menée par des hommes armés non encore identifiés a conduit à la mort de "huit personnes dont six d'une même famille" à Katoro dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP Janson Ntawiha, responsable administratif de Kiwanja."Les assaillants ont opéré par machettes et à l'arme à feu", a-t-il indiqué."C'est une famille qui a été visée ainsi que ses voisins (...) Au total huit civils sont morts, on déplore aussi quelques blessés", a dit de son côté le colonel Blaise Dimundu, commandant de la police du district de Rutshuru. Dimanche, "il y a eu cinq morts à Kiwanja" dans ce qui s'apparente à un conflit inter-communautaire entre des membres des communautés Hutu et Nande, a affirmé M. Ntawiha.A la suite de cet incident, une délégation conduite par la vice-gouverneur du Nord-Kivu, Marie Lumoo Kahombo, s'est rendue à Kiwanja (à 70 km de Goma, capitale provinciale), a-t-il expliqué.Des cas d'enlèvements avec demande de rançons sont régulièrement rapportés dans le territoire de Rutshuru, région en proie aux conflits armés comme l'ensemble de la façade orientale de la RDC. L'est congolais subit guerres, violences des groupes armés, enlèvements, exactions, viols, actes de banditisme, depuis la fin du génocide des Tutsis au Rwanda voisin en 1994 et le renversement du maréchal Mobutu en 1997.Plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers s'attaquent aux civils ou s'affrontent aux forces régulières pour des raisons ethniques, foncières ou économiques.