Ethiopie: Washington appelle les rebelles tigréens à "protéger l'héritage culturel" de Lalibela

5 août 2021 à 16h40 par AFP

AFRICA RADIO

Les Etats-Unis ont appelé jeudi les rebelles tigréens, qui ont pris le contrôle de Lalibela, site classé par l'Unesco au patrimoine mondial, à "protéger cet héritage culturel".

"Nous appelons aussi toutes les parties au conflit à mettre un terme à la violence et à entamer des discussions pour parvenir à un cessez-le-feu négocié", "immédiatement et sans conditions préalables", a déclaré le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price devant la presse.Des rebelles de la région éthiopienne du Tigré, en proie à un conflit armé, se sont emparés jeudi de Lalibela, un site célèbre pour ses églises taillées dans le roc, dans la région voisine d'Amhara, selon des habitants de Lalibela.Ned Price a rappelé que l'Unesco avait estimé, en classant ce site au patrimoine mondial, que "l'ensemble de Lalibela" était "un testament de la civilisation éthiopienne". "Lalibela fait partie de l'héritage culturel très riche, varié et unique de l'Ethiopie", a-t-il insisté.Il a aussi appelé les rebelles tigréens à retirer leurs forces et celles de leurs alliés de la région d'Amhara et de celle d'Afar, les autorités régionales de l'Amhara à retirer leurs forces du Tigré, et l'Erythrée à "retirer de manière permanente ses forces militaires d'Ethiopie".