Explosions de grenade la nuit du Nouvel An au Burundi: trois morts

Par La rédaction

BUJUMBURA (AFP)

Des explosions de grenades ont provoqué la mort de trois personnes et en ont blessé huit la nuit du Nouvel An dans la capitale burundaise et la province, selon des sources militaires et médicales.

"Hier peu avant minuit, une grenade a explosé dans le quartier de Buyenzi (centre de Bujumbura) et a fait un mort et cinq blessés graves", a annoncé à l'AFP le colonel Gaspard Baratuza.

Deux des blessés ont succombé à leurs blessures à l'hôpital Prince régent Charles de Bujumbura avant l'aube, selon des sources administratives et médicales.

Deux autres grenades ont explosé et ont fait cinq blessés dans les provinces de Gitega (centre) et de Kirundo (nord-est), selon des sources policières.

Le Burundi traverse une grave crise politique depuis les dernières élections générales de cet été, remportées très largement par le parti au pouvoir et dénoncé par l'opposition pour cause de fraudes massives.

Les actes de violences (embuscades, attaques, viols, assassinats ciblés) attribués à "des groupes de bandits armés non identifiés" se sont multipliés et ont été suivis de centaines d'arrestations dans les rangs de l'opposition, de cas de tortures et d'exécutions sommaires.

Le Burundi sort de 13 ans d'une guerre civile entre une rébellion hutu et l'armée dominée par la minorité tutsi.Le conflit a fait près de 300.000 morts.