Fifa: nouvelles suspicions de corruption

Par La rédaction

ZURICH (AFP)

A quatre jours de la désignation des pays-hôtes pour les Mondiaux 2018 et 2022, le journal suisse SonntagsZeitung fait état dimanche de nouvelles suspicions de corruption au sein de la Fifa.

Le journal dominical révèle l'existence d'une liste sur laquelle figurent les noms de membres de la Fifa ayant reçu des "versements de plusieurs millions".

Interrogé par SonntagsZeitung, un résident suisse, qui a eu accès à la liste, explique que des membres du comité exécutif de la Fifa se cachent derrière les "boîtes postales de sociétés" figurant sur le document.

Le journal précise qu'un membre connu du CIO apparaît aussi parmi ces noms.

Ces nouvelles suspicions font suite à la suspension le 18 novembre de deux membres du comité exécutif de la Fifa après que le Sunday Times eut révélé dans une enquête que ces derniers avaient réclamé des sommes d'argent en échange de leur vote pour l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022.

Par ailleurs, la BBC doit diffuser lundi un reportage évoquant lui aussi les affaires de corruption au sein de la Fifa.

Les pays-hôtes pour les Mondiaux 2018 et 2022 doivent être désignés le 2 décembre à Zurich.Les candidats à l'organisation de l'édition 2018 sont, outre l'Angleterre, la Russie et les duos Espagne/Portugal et Pays-Bas/Belgique.Pour celle de 2022, le Qatar, l'Australie, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud sont en lice.