Football : haro sur les grands, costauds, puissants

5 mai 2011 à 16h30 par La rédaction

Que cela soit dit. Si la France avait gagné la Coupe du monde en Afrique du Sud, ou réalisé ne serait-ce qu'un parcours honorable, le problème des quotas, révélé par Médiapart, n'aurait jamais été soulevé. Mais voilà, les tricolores ont lamentablement sombré, déclenchant une hystérie dont cette triste et regrettable affaire est �?? souhaitons le �?? le dernier soubresaut.

Que n'a-t-on pas dit en effet pour expliquer le désastre sud-africain ? Journalistes, politiques, observateurs, ont consciemment ou non, séparé cette équipe en deux. D'un côté, les footballeurs des cités, Noirs, musulmans de naissance ou convertis. De l'autre, les joueurs d'une France bon teint, représentés par Lloris, Gourcuff, Toulalan. Le pompon revenant à Roselyne Bachelot qui résumait les choses à sa manière : « Je ne peux que constater comme vous le désastre avec une équipe de France où des caïds immatures commandent à des gamins apeurés ». Caïds immatures d'un côté, gamins apeurés de l'autre. Suivez le regard de la ministre. Nicolas Anelka (...)

> Lire la suite