France : Les principales mesures du sommet social

Par La rédaction

A l'issue du sommet social du 18 janvier, le président Nicolas Sarkozy a annoncé des mesures pour « favoriser » l'emploi.Le sommet social convoqué par le président français a été rebaptisé « sommet de la crise » vu la situation économique du pays (9,3% de chômage, des tensions sociales énormes avec une grève à Pôle Emploi, des licenciements à la compagnie maritime Sea France et Lejaby, une usine de lingerie, qui vient de supprimer plusieurs dizaines d'emplois).Nicolas Sarkozy a annoncé plusieurs mesures lors de ce sommet. D'abord l'exonération de cotisations sociales pour les très petites entreprises qui embauchent un jeune de moins de 26 ans.Ensuite, il fait un geste en direction du chômage partiel. L'Etat aidera les chômeurs en favorisant les entreprises qui font le choix de les embaucher à hauteur de 140 millions d'euros. Toujours en faveur des chômeurs et notamment pour ceux qui sont « très éloignés de l'emploi », le gouvernement débloquera une enveloppe de 150 millions d'euros.Et pour mieux aider les aider, les accompagner et les orienter, les effectifs de l'agence publique Pôle Emploi seront renforcés par l'embauche de 1000 salariés supplémentaires en CDD.Si toutes ces réformes sont « bonnes » et « acceptables » dans l'ensemble, le président n'a pas voulu mettre à l'ordre du jour l'épineuse question de la TVA sociale, qui divise jusque dans son propre camp.Les arbitrages sur la TVA sociale sont donc remis à plus tard, mais aussi les accords de compétitivité (flexibilisation du temps de travail). Tous ces dossiers moins « consensuels » ont pourtant été évoqués par les partenaires sociaux, mais le chef de l'Etat a préféré reporter ses arbitrages à la fin de ce mois.Le président fera des propositions sur la « création d'un organisme dédié au financement de l'industrie », sur le projet de taxe sur les transactions financières, des « mesures extrêmement puissantes pour doper l'offre de logement » et enfin une « réforme radicale de la formation » qui pourrait voir le jour très rapidement.Patricia NTSAME