Gabon : violents affrontements pendant une manifestation

Par La rédaction

LIBREVILLE (AFP)

De violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre ont eu lieu samedi dans le nord de Libreville, autour d'une manifestation de sympathisants de l'opposant et président autoproclamé du Gabon André Mba Obame, a constaté un journaliste de l'AFP.

Plusieurs colonnes de fumées étaient visibles dans le quartier pauvre de Rio cependant qu'à un carrefour des policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes avant que de jeunes hommes n'envahissent la place, enflammant divers objets et lançant des pierres sur les personnes tentant de s'approcher.

Un car de police a eu les vitres brisées, et un journaliste de l'AFP a vu des hommes armés roulant à vive allure dans un véhicule 4x4 tirant des coups de feu en l'air et provoquant la panique chez les habitants.Selon plusieurs d'entre eux, il s'agissait de policiers.

Ces affrontements ont eu lieu tandis qu'une marche en soutien à l'opposant André Mba Obame, qui s'est autoproclamé mardi président du Gabon et est réfugié depuis dans une agence onusienne de la capitale, était organisée à Libreville.

M. Mba Obame a formé son propre gouvernement mardi alors que son parti a été dissous par le ministère de l'Intérieur pour "non respect des principes démocratiques; atteinte à la forme républicaine de l'Etat; atteinte à la souveraineté nationale; trouble à l'ordre public".