Gambie: deux morts lors d'une manifestation contre une pollution industrielle

18 juin 2018 à 18h35 par AFP

AFRICA RADIO

Deux jeunes hommes ont été tués lundi par la police gambienne lors d'une manifestation de villageois contre un site d'extraction de sable qui selon eux pollue les rizières environnantes, a-t-on appris de sources concordantes.

"Dans les premières heures du jour ce 18 juin, des habitants de Faraba Banta et des membres de la Police gambienne ont été impliqués dans des heurts qui ont abouti à la mort malheureuse de Bakary Kujabi et Ismaila Bah et fait plusieurs blessés", a indiqué la police dans un communiqué."Le bureau de l'Inspecteur général de la police souhaite préciser qu'il n'avait pas autorisé le recours à des armes à feu et qu'il mènera une enquête sur les circonstances de cet événement malheureux", ajoute la police, en lançant un appel au calme.Les tensions sont vives depuis le mois dernier entre les forces de l'ordre et des habitants de cette communauté proche du fleuve Gambie qui protestent contre les atteintes à l'environnement et l'impact négatif sur leurs rizières des activités d'une société qui extrait du sable. Le 26 mai, la police avait déjà fait usage de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogène contre des manifestants."Une unité de la police est descendue sur Faraba Banta ce matin et à commencé à tirer sur les jeunes du village qui protestaient contre l'extraction de sable par une société locale, Julakay Engineering and Construction Company", a expliqué à l'AFP un témoin, Lamin Darboe."Ismaila Bah et Bakary Kujabi sont morts sur place après avoir reçu des balles", a-t-il ajouté."Nous soignons les blessés. Certains ont été blessés par balles tandis que d'autres ont été frappés à coups de crosse de fusil", a expliqué à l'AFP une source hospitalière à Banjul s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.