Gambie : l'ex-président Jammeh accusé d'avoir fait "découper en morceaux" deux Américano-gambiens

AFRICA RADIO

25 juillet 2019 à 21h51 par AFP

D'anciens membres des "junglers", considérés comme l'équivalent des Escadrons de la mort en Gambie, ont accusé jeudi l'ex-président Yahya Jammeh d'avoir ordonné le meurtre de deux Américano-gambiens en 2013, après avoir avoué ceux d'un célèbre journaliste et de dizaines de migrants plus tôt dans la semaine.