Dépêches AFP

GB: De La Rue visé par une enquête pour soupçon de corruption au Soudan du Sud

23 juillet 2019 à 15h00 Par AFP
Le fabricant britannique de passeports et de billets de banque De La Rue a annoncé mardi faire l'objet d'une enquête pour corruption présumée au Soudan du Sud auprès du Serious Fraud Office (SFO), autorité de lutte contre la délinquance financière. Le SFO, équivalent du parquet financier au Royaume-Uni, a informé De La Rue de l'ouverture d'une enquête visant le groupe et certaines personnes qui y sont liées en raison de soupçon de corruption dans la conduite de ses activités au Soudan du Sud, a indiqué la société britannique dans un communiqué.De La Rue précise avoir l'intention de coopérer avec le SFO et explique qu'il est trop tôt pour prévoir les possibles conséquences pour le groupe.De son côté, le SFO confirme, dans un communiqué distinct, avoir ouvert une enquête et encourage quiconque aurait des informations à le contacter.Cette annonce a fait trembler le cours de Bourse de la société sur le marché londonien. Vers 14H30 GMT, la valeur dégringolait de 12,58% à 260,50 pence.Fort de plus de 2.700 employés, De La Rue se présente comme le premier fabricant mondial en volume de passeports et billets de banque. Il est présent dans 40 pays et travaille pour des Etats ou institutions.Par exemple, les banques centrales du monde entier ont le monopole de la production des billets de banque mais en sous-traitent souvent l'impression à des entreprises privées, comme De La Rue.Le groupe avait fait parler de lui en avril 2018 quand le gouvernement britannique avait décidé d'attribuer la fabrication des futurs passeports post-Brexit au français Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, au détriment de De La Rue, l'actuel titulaire du marché.jbo/ktr/cj