GB: enquête pour soupçon de corruption visant De La Rue classée sans suite

16 juin 2020 à 7h03 par AFP

AFRICA RADIO

L'enquête pour corruption présumée au Soudan du Sud visant le fabricant britannique de passeports et de billets de banque De La Rue a été close sans poursuite judiciaire, a annoncé mardi le Serious Fraud Office (SFO), autorité de lutte contre la délinquance financière.

Le SFO, équivalent du parquet financier au Royaume-Uni, explique dans un communiqué qu'à la suite d'une enquête en profondeur et de l'examen de preuves, il a décidé de clore l'affaire, estimant ne pas pouvoir engager des poursuites devant la justice.Il rappelle que pour porter une affaire devant un tribunal, il doit avoir des preuves de culpabilité suffisamment fortes et que les poursuites soient dans l'intérêt public.De son côté, De La Rue s'est dit dans un bref communiqué satisfait de cette décision.Le SFO avait annoncé en juillet 2019 l'ouverture de cette enquête. Fort de plus de 2.000 employés, De La Rue est l'un des plus grands fabricants au monde de passeports et billets de banque. Il travaille pour des Etats ou institutions.Les banques centrales du monde entier ont le monopole de la production des billets de banque mais en sous-traitent souvent l'impression à des entreprises privées, comme De La Rue.Le groupe avait fait parler de lui en avril 2018 quand le gouvernement britannique avait décidé d'attribuer la fabrication des futurs passeports post-Brexit au français Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, au détriment de De La Rue, l'actuel titulaire du marché.jbo/ved/sba