Ghana: le groupe italien ENI signe un accord dans le secteur du gaz

21 août 2012 à 11h43 par La rédaction


ROME (AFP) - (AFP)

Le groupe pétrolier italien ENI a annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec le gouvernement ghanéen concernant le développement et la commercialisation de réserves de gaz découvertes dans le bloc Offshore Capte Three Points (OCTP).

Le géant italien, associé à la société Vitol, a signé l'accord également avec la société d'Etat ghanéenne, Ghana National Petroleum Corporation (GNPC), selon la communiqué d'ENI.

Le bloc OCTP est détenu à 47,22% par ENI, tandis que Vitol détient 37,77% et GNPC 15%.

Le protocole "accorde une attention particulière au marché national du gaz, un secteur en croissance au Ghana et dans lequel ENI et ses partenaires dans la joint-venture entendent jouer un rôle de premier plan", ajoute le communiqué.

ENI est présent au Ghana depuis 2009 et opère actuellement sur deux blocs gaziers, OCTP et Offshore Keta.Le groupe italien produit en Afrique sub-saharienne l'équivalent de 450.000 barils de pétrole par jour, précise le communiqué.