Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

AFRICA RADIO

2 mars 2021 à 22h22 par AFP

Emmanuel Macron a reconnu mardi, "au nom de la France", que l'avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française pendant la guerre d'Algérie en 1957, a annoncé l'Elysée, un meurtre à l'époque maquillé en suicide.