Guinée-Bissau: Kumba Yala rejette le second tour de la présidentielle

Par La rédaction

BISSAU (AFP) - (AFP)

L'opposant bissau-guinéen Kumba Yala, qualifié pour affronter en avril au second tour de la présidentielle Carlos Gomes Junior (pouvoir), a affirmé jeudi qu'il rejetait ce scrutin, puisque ne reconnaissant pas les résultats du premier tour, selon lui, entachés de fraudes.

"Nous ne reconnaissons pas et réaffirmons que nous ne reconnaîtrons pas les résultats (du premier tour) de l'élection de présidentielle du 18 mars.Ces résultats sont issus d'un scrutin frauduleux", a déclaré l'ex-président Yala, appuyé dans sa contestation du scrutin par quatre autres candidats au premier tour.

"Il n'y aura pas un deuxième tour ni un troisième tour, car nous avons bien expliqué" que le premier tour a été entaché de fraudes, a-t-il précisé.

Selon les résultats provisoires du premier tour publiés mercredi par la Commission nationale des élections (CNE), l'ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior arrive en tête avec 48,97% des voix, suivi de Kumba Yala (23,36%).

Les deux candidats les mieux placés derrière eux sont Manuel Serifo Nhamadjo (indépendant, dissident du parti au pouvoir) qui a eu 15,75% et l'ex-président de transition Henrique Rosa (indépendant), qui a eu 5,4%.Le taux de participation a été de 55%.

Manuel Serifo Nhamadjo, député à l'Assemblée nationale, a mis en garde contre des débordements de la contestation électorale, dans un pays au passé tumultueux.

"Nous sommes des démocrates et des non violents.Nous tenons à la paix et à la stabilité du pays, c'est pour cela que nous avons appelé à la prudence.Mais la CNE n'a pas tenu compte de cette mise en garde et maintenant, elle a créé une situation qui peut précipiter le pays dans le chaos", a dit M. Nhamadjo.

Les cinq candidats ont décidé de retirer des structures régionales et nationales de la CNE leurs représentants ou leurs mandataires.Ils envisagent la création d'une commission juridique pour appuyer leurs revendications.

Les recours de l'opposition commenceront à être examinés vendredi, d'après une source à la commission électorale.Le second tour Gomes Junior-Yala est programmé pour le 22 avril.