Guinée Equatoriale: 30 employés d'une plate-forme d'ExxonMobil positifs au Covid-19

Par AFP

AFRICA RADIO

Trente employés d'une plate-forme pétrolière offshore exploitée par le groupe américain ExxonMobil en Guinée Equatoriale ont contracté le nouveau coronavirus, soit près d'un tiers de l'effectif, débarqués et confinés dans la capitale Malabo, a annoncé mardi à l'AFP le ministre du Pétrole.

La rente pétrolière et la vente d'hydrocarbures représente plus de 90% des recettes à l'exportation de ce petit Etat d'Afrique centrale, et ExxonMobil en est le premier producteur."Sur les 100 personnes qui travaillaient sur la plate-forme Serpentina, 30 ont été testés positifs au Covid-19 le 13 avril" a expliqué à l'AFP Gabriel Mbega Obiang Lima, le ministre des Mines et des Hydrocarbures.Ces employés ont été débarqués et placés en isolement quelque part à Malabo, suivis par une équipe médicale nationale, a simplement ajouté le ministre, sans livrer aucun détail sur leur état de santé.ExxonMobil produit sur Serpentina, au coeur du champs pétrolifère de Zafiro, quelque 74.000 barils de brut par jour, selon M. Obiang Lima. Avant que la pandémie de Covid-19 éclate, la Guinée Equatoriale produisait quelque 120.000 barils de brut par jour.Parmi les 30 évacués figurent des Equatoguinéens, des Philippins, des Indiens, des Sud-Africains et des Pakistanais, selon un communiqué du ministre de la Santé, Salomon Nguema Owono.sam-gir/fjb