Guinée équatoriale : L'étrange affaire des "soeurs" Simpore

Par La rédaction

La sélection féminine de Guinée équatoriale va participer à sa première Coupe du monde sans deux de ses stars, Salimata et Bilguisa Simpore. Les deux soeurs sont en effet accusées d'être des hommes.

En compagnie du Nigeria, la Guinée équatoriale représentera l'Afrique lors de la Coupe du monde féminine 2011, dont le coup d'envoi est prévu en Allemagne le 26 juin. Mais le Nzalang Nacional devra faire sans deux de ses stars, les soeurs Salimata et Bilguisa Simpore. Comme la Sud-Africaine Caster Semenya, ces deux membres de l'équipe nationale de Guinée équatoriale sont accusées... d'être des hommes. Ces accusations sont venues de la capitaine du Ghana, Florence Okoe, après une défaite de sa sélection, au cours de laquelle les deux soeurs ont joué un rôle important. "Après avoir eu des contacts physiques, on sait que ce sont des hommes", a affirmé Diana Ankomah, (...)

> Lire la suite