Guinée équatoriale: un opposant arrêté pour avoir critiqué le président, selon son parti

Par AFP

AFRICA RADIO

Un opposant en Guinée équatoriale a été arrêté et incarcéré lundi à Malabo pour avoir critiqué le président Teodoro Obiang Nguema, a affirmé mardi son parti.

"Joaquín Eló Ayeto a été arrêté" tôt lundi matin "à son domicile du quartier El Paraíso de Malabo. L'arrestation, sans mandat, a été effectuée par sept éléments armés de la sécurité présidentielle", a affirmé le parti Convergence pour la democracie sociale (CPDS), un des principaux partis d'opposition, dans un communiqué.Selon CPDS, il est reproché à son militant d'avoir déclaré que le président Obiang "ne rentrerait pas de sa tournée nationale" qu'il effectue actuellement dans les provinces.Le président Teodoro Obiang Nguema, 76 ans dont 39 au pouvoir, a entamé cette tournée le 15 février pour inaugurer la cinquantaine de nouveaux districts crées en 2017. Le militant de CPDS serait détenu à la prison centrale de Malabo, surnommée Guantanamo, selon son parti.La principale formation d'opposition, Citoyens pour l'innovation (CI), dissoute, avait affirmé en 2018 qu'un de ses militants était décédé dans cette même prison "sous la torture", ce que Malabo avait démenti.Il y a un an, l'Union européenne (UE) s'était inquiétée de la "forte détérioration de la situation des droits de l'homme" en Guinée équatoriale, tout comme Amnesty International.Le régime du président Obiang est régulièrement accusé d'atteintes aux droits de l'homme par ses opposants et des organisations internationales.