Guinée: Konaté "exige une date" pour le second tour de la présidentielle

21 septembre 2010 à 15h12 par La rédaction

CONAKRY (AFP)

Le président de transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, a "exigé" mardi devant l'ensemble des politiques et officiels réunis à Conakry qu'une date soit fixée pour le second tour de la présidentielle, et a averti qu'il "n'accepterait pas" un autre report.

"J'exige une date pour le second tour", a déclaré le général, devant les deux candidats à la présidentielle - Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé -, les membres du gouvernement et du Conseil national de la transition, ainsi que les responsables de la Commission nationale électorale indépendante (Céni), réunis au Palais du peuple (siège de l'assemblée dissoute) à Conakry.

"Un second report de l'élection présidentielle est à exclure, je ne l'accepterai pas, je vous rappelle que ma mission est terminée", a lancé l'ancien officier putschiste, désigné en janvier pour diriger la transition jusqu'à l'élection d'un président.

Aussitôt après cette réunion, le général Konaté devait s'envoler à destination de Bamako, où le président Amadou Toumani Touré l'a convié aux festivités marquant le cinquantenaire de l'indépendance du Mali.

Le second tour de la présidentielle en Guinée, prévu le 19 septembre, a été reporté la semaine dernière à une date indéterminée.

En annonçant ce report, le 15 septembre, la Céni avait invoqué des problèmes d'ordre logistique et technique, en estimant qu'elle aurait besoin de "deux semaines" supplémentaires pour préparer le scrutin.

Deux civils sont candidats, après cinquante ans de régimes autocratiques: l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo qui avait obtenu plus de 43% des voix au premier tour et l'opposant historique Alpha Condé qui avait rassemblé 18% des suffrages.