Dépêches AFP

Guinée: un jeune tué lors de heurts après une marche anti-Condé

14 novembre 2019 à 17h14 Par AFP
Un jeune Guinéen a été tué par balle lors de heurts survenus jeudi à Conakry après la dispersion par les policiers et les gendarmes d'une nouvelle manifestation de masse des opposants au président Alpha Condé, ont déclaré sa famille et un médecin. Alpha Souleymane Diallo, 19 ans, a été pris dans des affrontements après son retour de la manifestation et, quand il s'est mis à fuir, a fait face à des policiers qui lui ont tiré deux balles dans la poitrine, selon le témoignage de ses camarades rapporté par son frère aîné Boubacar.Un médecin de l'hôpital de l'Amitié sino-guinéenne a confirmé qu'une personne y avait succombé à ses blessures par balle.La Guinée, petit pays pauvre coutumier des protestations et des répressions brutales, est à nouveau agitée par la contestation depuis qu'un collectif a appelé faire barrage à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé. Au moins 18 civils et un gendarme ont trouvé la mort dans le mouvement depuis le 14 octobre.