Guinée: un mort lors de l'attaque contre la résidence du président

Par La rédaction

CONAKRY (AFP) - (AFP)

Un soldat de la garde présidentielle a été tué mardi lors de l'attaque menée par des militaires contre la résidence du président guinéen Alpha Condé à Conakry, a déclaré à l'AFP François Fall, ministre-secrétaire général de la présidence guinéenne.

"Il y a eu un mort parmi les soldats de la garde présidentielle" qui défendaient le domicile du chef de l'Etat, a dit M. Fall qui n'a pas fait état d'autre victimes et a affirmé que "pour l'instant", les motivations des assaillants ne sont pas connues.

Le président guinéen Alpha Condé a appelé "au calme" et à "la vigilance" quelques heures après cette attaque contre sa résidence privée.

"Je vous appelle au calme, mais (aussi) à la vigilance et à l'unité nationale.Je ne veux pas de réaction populaire, ni de réaction contre qui que ce soit, laissez l'armée et les forces de l'ordre faire leur travail", a déclaré M. Condé dans une allocution à la radio-télévision publique RTG.

"Ma maison a été attaquée cette nuit, mais je dois féliciter la garde présidentielle qui s'est battue héroïquement de 03H10 (locales et GMT) jusqu'à 05HOO du matin avant d'avoir du renfort", a déclaré M. Condé.

"Je vous appelle au calme", a répété le chef de l'Etat, ajoutant: "nos ennemis peuvent tout tenter, mais ils ne pourront pas empêcher la marche du peuple guinéen vers la démocratie".

"La voie de la démocratie a commencé et cela va continuer, je vous ai promis le changement et, si Dieu le veut, nous aurons ce changement", a-t-il affirmé.

"S'il y a des gens qui veulent développer la haine en Guinée nous ne devons pas les suivre.La Guinée c'est un seul pays, nous sommes unis, nous ne pouvons pas nous développer si nous ne sommes pas unis et nous n'acceptons pas qu'on nous divise", a affirmé le président Condé.

"Je vous pris de rester calme et de continuer votre travail.Je compte sur vous et sur votre sagesse" a-t-il redit, concluant ainsi: "si Dieu le veut et grâce aux prières de nos imams, je conduirai la Guinée à la victoire, c'est-à-dire au développement, au progrès et à l'unité.Je vous fait confiance faites moi confiance".

Des tirs nourris ont été entendus pendant près de trois heures mardi dans le quartier de la résidence du président Condé à Conakry, touchée par une roquette, mais le chef de l'Etat en est sorti indemne.Les motivations des assaillants restaient inconnues mardi matin.