Hillary Clinton écourte sa tournée en Afrique à cause d'un nuage de cendres

Par La rédaction

ADDIS ABEBA (AFP)

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a écourté sa visite lundi soir à Addis Abeba en raison de la progression vers la capitale éthiopienne d'un nuage de cendres dû à une éruption volcanique dans la région, a-t-on appris auprès de son entourage.

"L'avion doit partir (...), un nuage de cendres approche vers Addis Abeba", a déclaré à l'AFP un membre de la délégation de Mme Clinton.

Ses collaborateurs ainsi que les journalistes l'accompagnant ont dû quitter précipitamment le siège de l'Union africaine (UA) à Addis Abeba, où la responsable américaine s'est exprimée dans l'après-midi sur divers sujets, notamment la Libye, devant les représentants de 53 pays africains.

Hillary Clinton devait initialement quitter Addis Abeba mardi après-midi, en direction des Etats-Unis, avec une escale technique à Naples en Italie.

Elle était arrivée en milieu de journée à Addis Abeba, troisième étape de sa tournée africaine après la Zambie et la Tanzanie, et où elle devait rester jusqu'à mardi.

Son entourage a mentionné l'éruption d'un volcan à Djibouti pour justifier ce départ anticipé.

Interrogé par l'AFP, un responsable de l'observatoire géophysique d'Arta, dans le sud de Djibouti, a confirmé l'éruption d'un volcan situé à la frontière entre l'Ethiopie et l'Erythrée.

"L'éruption s'est produite hier soir (dimanche) sur le site de Nabro, à la frontière entre l'Ethiopie et l'Erythrée", a précisé Kassim Mohamed Kassim.

"Le volcan est toujours en activité et le nuage est en train de traverser l'Ethiopie, l'Erythrée, le Soudan et bientôt l'Egypte", a expliqué M. Kassim.

Toutefois, selon le VAAC (Centre d'observation des cendres volcaniques) de Toulouse (France), c'est le volcan Dubbi, également situé en Erythrée, qui serait à l'origine des nuages de cendres volcaniques perturbant le trafic aérien dans cette région.

A 20H30 (17H30 GMT) Mme Clinton poursuivait ses entretiens dans son hôtel à Addis Abeba avec des représentants du Nord et du Sud Soudan.

Selon plusieurs membres de son entourage, elle s'est tout d'abord entretenue avec Nafie Ali Nafie, un conseiller du président soudanais Omar el-Béchir, avant de rencontrer le Premier vice-président soudanais Salva Kiir.

MM.Béchir et Kiir sont engagés depuis dimanche dans des pourparlers à Addis Abeba, sous l'égide de l'Union africaine, pour tenter de résoudre la crise actuelle entre nordistes et sudistes à quelques semaines de la partition du pays.

Posant devant les photographes en compagnie de M. Kiir, avant d'entamer leur rencontre à huis clos, Mme Clinton a lancé: "j'espérais avoir plus de temps pour discuter avec vous mais je suis chassée par un volcan".