Investiture Niger : Le président, Mohamed Bazoum rend un vibrant hommage  à son prédécesseur et rappelle les priorités de son mandat

Par Nadir Djennad

AFRICA RADIO

Dans son discours d'investiture, Mohamed Bazoum a affirmé qu'il serait le président de tous les Nigériens, un président de la paix. Il a appelé l'opposition au dialogue, notamment son rival de la présidentielle, Mahamane Ousmane.

Le président Mohamed Bazoum a également nommé ses priorités : l’éducation, la lutte contre la pauvreté, la corruption. Concernant l’insécurité, Mohamed Bazoum a dénoncé, je cite, des crimes de guerre commis par des groupes terroristes.  De nombreux défis attendent donc le président comme l'indique KALLA ANKOURAO, ancien ministre des affaires étrangères et premier vice-président de l’assemblée nationale « les défis, c’est quasiment les mêmes défis en Afrique : c’est la sécurité, c’est le développement. Il  faut développer le pays, il faut s’occuper des besoins alimentaires des populations »

Le président Mohamed Bazoum a été chaleureusement applaudi dans la salle, notamment par les députés de la majorité présidentielle, et les gouverneurs des régions. Pour les députés du PNDS Taraya, ce jour est historique…Beaucoup d’entre eux que nous avons rencontré, ont rappelé que Mohamed Bazoum est le premier chef d’état  à accéder au pouvoir après une transition démocratique entre deux présidents élus. Pour MARIAMA EL HADJ ALI, député de la majorité présidentielle, le Niger est un exemple « Les autres dirigeants de l’Afrique doivent prendre exemple sur le président Issoufou Mahamadou, celui de respecter la constitution de leur pays, de ne pas triturer les constitutions, de ne pas briguer un troisième mandat, donc je pense que c’est vraiment un exemple à suivre »

Plusieurs chefs d'États africains ont fait le déplacement à Niamey.  Le président tchadien, Idriss Deby, le burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, le ghanéen Nana Akufo Addo, le Sénégalais Macky Sall, le togolais Faure Gnassingbé entre autres. L’Europe était représentée, notamment par le ministre français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian, et le ministre luxembourgeois des affaires étrangères, JEAN ASSELBORN pour qui le Niger est un partenaire essentiel. « Le Niger est un pays, qui au niveau du G5, joue un rôle primordial et important. C’est dans notre intérêt, de l’Union Européenne, de bien soutenir tous les efforts qui sont faits, j’ai confiance en Bazoum »

Dans son discours d’investiture, le président Mohamed Bazoum est revenu sur ce qu’il a qualifié lui-même de tentative de coup d'État durant la nuit de mardi à mercredi. Le président nigérien a promis que les auteurs de cet acte seraient châtiés.

 

À Niamey, NADIR DJENNAD pour Africa Radio.