JO 2012 : le casse-tête des joueurs bloqués par les clubs

Par La rédaction

Alors que les Jeux Olympiques de Londres 2012 débuteront le 26 juillet, certaines sélections peinent encore à confirmer leurs groupes définitifs pour la compétition. La faute aux clubs qui rechignent à libérer certains joueurs. Pire, les quatre nations africaines en lice (Egypte, Gabon, Maroc et Sénégal) se heurtent au refus pur et simple de certaines équipes qui ne souhaitent pas libérer leurs joueurs âgés de plus de 23 ans. Du coup, Papiss Cissé, Mehdi Benatia ou encore Bruno Ecuele Manga manqueront le rendez-vous londonien.

Quand il s'agit pour une sélection de solliciter un club pour que celui-ci libère le joueur qu'il emploie, il y a toujours de la friture sur la ligne. Et ce ne sont pas les Jeux Olympiques, qui débutent ce 26 juillet, qui vont venir prouver le contraire. Pré-sélectionnés par leurs entraîneurs pour intégrer la sélection nationale egyptienne, gabonaise, marocaine ou sénégalaise, ils sont nombreux ces joueurs qui ne seront finalement pas à Londres pour le coup d'envoi de la compétition. Un règlement qui favorise les clubs Car le règlement de la FIFA est ainsi fait : chaque sélection doit être composée de 18 joueurs, plus quatre réservistes en cas de blessures ou autres, (...)

> Lire la suite