Kenya: au moins un mort, 14 blessés dans un double attentats dans une zone touristique

Par La rédaction

MOMBASA (Kenya) (AFP) - (AFP)

Au moins une personne a été tuée et 14 blessées dans deux attentats à la grenade commis à quelques minutes d'intervalle au Kenya dans la très touristique région côtière, l'un dans un restaurant de Mombasa, l'autre dans une ville proche, Mtwapa, a annoncé la police.

A Mtwapa, c'est une "grenade" vraisemblablement qui a été "lancée sur la foule et de nombreuses personnes ont été blessées", a déclaré le chef de la police locale Aggrey Adoli, en estimant leur nombre à 12.

Selon un autre policier, qui a souhaité gardé l'anonymat, l'un des douze blessés est mort des suites de ses blessures avant d'arriver à l'hôpital.

Une seconde grenade, "lancée en direction d'un restaurant" dans la ville voisine de Mombasa, a fait trois blessés dont un policier, a indiqué M. Adoli.

Ce policier avait déclaré auparavant qu'il n'y avait pas eu de blessés dans l'attaque menée à Mombasa, qui selon des habitants a visé un restaurant situé près d'un stade de football, fréquenté par des Kenyans non musulmans et connu pour servir des plats cuisinés avec du porc.

Il a précisé que le premier attentat, perpétré à Mtwapa, s'est produit après 20H00 locales (17h00 GMT) et que le second a eu lieu quelques minutes après à Mombasa.

Depuis l'entrée de troupes et de chars kenyans en Somalie en 2011, plusieurs attaques ont eu lieu au Kenya dans des villes de l'est, proches de la frontière avec la Somalie.Elles visaient des véhicules de police ou des bars.

Les attaques de samedi sont les premières qui touchent la zone côtière, très prisée des touristes étrangers et kényans.

Le 10 mars, un attentat à la grenade avait fait neuf morts à Nairobi, selon la Croix-Rouge kényane, l'attaque la plus meurtrière au Kenya depuis 2002.

Les explosions survenues samedi ont été les premières à toucher la zone côtière, une des principales attractions touristiques du Kenya.

La chaîne d'hôtels touristiques de Mombasa est située sur la côte, loin du centre-ville.