Kenya: le britannique Jermaine Grant condamné à 4 ans pour détention d'explosifs

9 mai 2019 à 12h31 par AFP

AFRICA RADIO

Le Britannique Jermaine Grant, soupçonné par les autorités kényanes de liens avec les islamistes radicaux shebab, a été condamné jeudi à quatre ans de prison pour détention d'explosifs par le tribunal de Mombasa (sud-est), a constaté un journaliste de l'AFP.

Grant, un Britannique converti à l'islam, avait été arrêté en décembre 2011 à Mombasa en possession de produits chimiques, de batteries et d'interrupteurs, susceptibles selon un expert au procès de fabriquer des engins explosifs. En 2015, il avait été déjà condamné à neuf ans de prison, une peine qu'il purge toujours, pour falsification de documents, incluant une fausse déclaration de nationalité kényane.Converti à l'islam, Grant se serait initié au jihad à la prison londonienne de Feltham où Richard Reid, le Britannique qui avait tenté de faire exploser un vol Paris-Miami avec un explosif dissimulé dans sa chaussure en décembre 2001, s'était aussi converti à l'islam.L'accusation le soupçonnait aussi d'avoir coopéré avec la Britannique Samantha Lewthaite, veuve d'un des auteurs des attentats islamistes de Londres en 2005 et recherchée pour terrorisme par la police kényane.