Kenya: sécurité renforcée pour le procès d'un islamiste présumé

24 septembre 2013 à 7h29 par La rédaction

Mombasa (Kenya) (AFP)

Le procès d'un islamiste présumé britannique a repris mardi sous haute sécurité dans la ville kényane de Mombasa, alors que le pays entre dans le quatrième jour du siège d'un centre commercial à Nairobi par un commando islamiste.

Le Britannique Jermaine Grant est accusé de liens avec Al-Qaïda et avec une autre islamiste britannique, Samantha Lewthwaite, veuve d'un des kamikazes des attentats de Londres de 2005 dont l'ombre plane sur l'attaque du centre commercial de Nairobi qui a fait au moins 62 morts depuis samedi.

M. Grant, 30 ans, avait été arrêté en décembre 2011 à Mombasa, en possession de produits chimiques, batteries et interrupteurs destinés, selon l'accusation, à confectionner des explosifs.Il nie les accusations retenues contre lui.

Jermaine Grant se serait converti au jihad à la prison londonienne de Feltham, où Richard Reid, le Britannique qui avait tenté de faire exploser un vol Paris-Miami avec un explosif dissimulé dans sa chaussure en décembre 2001, s'était aussi converti à l'islam.

Son procès à Mombasa s'était ouvert en janvier 2012.Il avait immédiatement été ajourné, et l'a encore été à plusieurs reprises depuis.

Le Britannique nie les charges retenues contre lui.