Kenya: un ex-ministre à La Haye pour rencontrer le procureur de la CPI

4 novembre 2010 à 14h40 par La rédaction

NAIROBI (AFP)

L'ex-ministre kényan de l'Enseignement supérieur, William Ruto, soupçonné d'être impliqué dans les violences post-électorales de 2007-2008 dans son pays, a indiqué qu'il allait rencontrer jeudi à La Haye le procureur de la Cour pénale internationale (CPI).

M. Ruto, démis de ses fonctions de ministre il y a deux semaines sur fond d'accusations de corruption, est régulièrement cité parmi les hauts responsables kényans susceptibles d'être poursuivis par la CPI.

S'adressant à des journalistes mercredi soir à l'aéroport international de Nairobi, M. Ruto a expliqué qu'il se rendait à La Haye, le siège de la CPI, pour y rencontrer le procureur Luis Moreno-Ocampo.

"J'ai un rendez-vous avec M. Ocampo.Je lui avait écrit et il m'a donné un rendez-vous.Je veux mettre les choses au clair et je suis content qu'il m'ait accordé un rendez-vous", a-t-il déclaré.

Lors d'une visite de travail en mai au Kenya, M. Moreno-Ocampo avait annoncé qu'il présenterait d'ici fin 2010 aux juges de la CPI un dossier contre six responsables présumés des violences post-électorales de 2007 au Kenya.

Quelque 1.500 personnes avaient été tuées et plus de 300.000 déplacées lors de ces violences politico-ethniques qui avaient accompagné la réélection contestée du président Mwai Kibaki le 27 décembre 2007 face à son adversaire malheureux Raila Odinga, désormais Premier ministre d'un gouvernement de coalition.