L'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris fermée après l'action des pro-Ouattara

Par La rédaction

PARIS (AFP)

L'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris, occupée lundi par des partisans du président ivoirien internationalement reconnu Alassane Ouattara, était fermée mardi jusqu'à une date indéterminée.

"L'ambassade est fermée jusqu'à nouvel ordre", ont indiqué sans plus de précision à l'AFP les trois policiers français postés en faction devant l'ambassade dont les grilles étaient closes et sur lesquelles étaient collées quelques affichettes avec la photo d'Alassane Ouattara, "président élu".

Aucune personne, y compris les fonctionnaires ivoiriens, ne pouvait entrer dans l'enceinte de l'hôtel particulier parisien où est installée la représentation diplomatique ainsi que les services consulaires.

Lundi, une trentaine de partisans d'Alassane Ouattara, donné vainqueur du second tour de l'élection présidentielle par la Commission électorale indépendante (CEI) et reconnu par la quasi-totalité de la communauté internationale, ont occupé cette ambassade.

Ils ont finalement quitté le bâtiment dans la soirée après avoir obtenu, ont-ils affirmé, que l'ambassadeur, Pierre Kipré, un proche du président sortant Laurent Gbagbo, ne reprendrait pas ses fonctions.Laurent Gbagbo conteste la victoire d'Alassane Ouattara aux élections de fin novembre et a été déclaré gagnant par le Conseil constitutionnel ivoirien.

 Les militants, qui ont pris lundi le contrôle de l'ambassade pendant quelques heures, disaient attendre l'arrivée d'un nouvel ambassadeur nommé par Alassane Ouattara

et pour lequel une procédure d'agrément est en cours auprès du gouvernement français.

Selon ces partisans d'Alassane Ouattara, l'ambassade doit pour l'instant être gérée par l'actuel premier conseiller.