L'armée éthiopienne a détruit des équipements d'Unicef au Tigré, dénonce l'ONU

Par AFP

AFRICA RADIO

L'armée éthiopienne a détruit lundi au Tigré, en Ethiopie, des équipements de l'Unicef, a dénoncé dans un communiqué cette agence de l'ONU qui a aussi condamné cette attaque.

"Des membres des Forces de défense nationale éthiopiennes sont entrés aujourd'hui dans notre bureau à Mekele, dans le Tigré, en Éthiopie, et ont démantelé notre équipement satellitaire VSAT", a affirmé le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef)."La priorité de l'Unicef au Tigré et dans toute l'Ethiopie est d'aider les enfants les plus vulnérables, y compris les 140.000 enfants déjà confrontés à des conditions proches de la famine. Nous ne sommes pas et ne devrions jamais être une cible", a souligné l'agence onusienne dans son communiqué.Selon Stéphane Dujarric, le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, l'Organisation "(condamne) toute attaque contre des travailleurs humanitaires ou leurs biens". "Toutes les parties doivent assurer la protection des civils et de toute l'assistance humanitaire fournie par les Nations unies", a-t-il ajouté lors de son point-presse quotidien.Le 11 juin, l'Unicef avait affirmé que des dizaines de milliers d'enfants souffrant de malnutrition risquaient de mourir dans la région éthiopienne du Tigré (Nord). L'Ethiopie a démenti que la situation soit aussi catastrophique.