L'Egypte nie une pénurie d'essence dans le pays

Par La rédaction

LE CAIRE (AFP) - (AFP)

Le ministère égyptien du Pétrole a contesté lundi des informations faisant état d'une pénurie d'essence dans le pays, où des queues immenses s'étaient formées dimanche devant des stations service du Caire.

Les automobilistes s'étaient précipités pour faire le plein alors que des rumeurs faisaient état d'une augmentation prochaine des prix, selon les médias égyptiens.

Le sous-secrétaire au ministère du Pétrole, Mahmoud Nazim, a affirmé à des journalistes que ces rumeurs étaient "infondées", ajoutant que l'Egypte ne faisait face à aucune pénurie.

"Nous pompons actuellement 21,5 millions de litres d'essence par jour à travers le pays pour satisfaire les besoins locaux", a-t-il déclaré, en précisant que neuf millions de litres par jour étaient alloués au seul gouvernorat du Caire.

"La majorité des besoins de l'Egypte en essence sont satisfaites par des raffineries locales.Les importations ne représentent pas plus de 10% et toutes les unités de production d'essence (égyptiennes) travaillent à leur pleine capacité", a-t-il précisé.

L'essence en Egypte est subventionnée et vendue à environ la moitié de sa valeur sur le marché.

Des journaux ont lié lundi la crise à des trafiquants qui achèteraient du pétrole subventionné pour le revendre à l'étranger.