L'ONU appelle le Zimbabwe à rejeter la violence

Par AFP

AFRICA RADIO

Les Nations unies ont appelé mercredi les responsables politiques et les citoyens du Zimbabwe à rejeter toute forme de violence, après que l'armée a tiré à balle réelle contre des partisans de l'opposition qui dénonçaient des fraudes aux scrutins de lundi.

"Nous sommes préoccupés par les informations faisant état d'incidents violents dans certaines parties du Zimbabwe", a déclaré Farhan Haq, le porte-parole adjoint de l'ONU. "Nous appelons les responsables politiques et la population dans son ensemble à la retenue et au rejet de toute forme de violence en attendant le règlement des disputes et l'annonce des résultats de l'élection", a-t-il ajouté. Trois personnes ont été tuées lors de manifestations post-électorales mercredi à Harare, a annoncé la police du Zimbabwe.