L'Ouganda a délivré un passeport illégal à Thaskin, affirme un député

9 juillet 2010 à 13h46 par La rédaction

KAMPALA (AFP)

L'Ouganda a délivré illégalement un passeport diplomatique à l'ex-Premier ministre thaïlandais en exil Thaksin Shinawatra, a affirmé vendredi à l'AFP un député ougandais, membre d'une commission enquêtant sur la délivrance de faux titres administratifs.

Le ministère ougandais des Affaires intérieures a refusé de commenter ces allégations dans un courrier reçu par le député vendredi.

"Nous avons eu un tuyau.Quelqu'un nous a informés que cet homme (M.Thaksin) avait un passeport (ougandais).A présent nous avons cette lettre.Le ministère dit qu'il ne peut donner d'informations concernant ce passeport.Tout ça n'est pas normal", a dit à l'AFP le député d'opposition Nathan Nandala-Mafabi.

Lors d'une session parlementaire de questions au gouvernement mercredi, des députés ont demandé au secrétaire permanent du ministère des Affaires intérieures, Stephen Kagoda, des précisions sur ces affirmations.Ce dernier a affirmé ne pas être informé de cette question et a promis de répondre prochainement.

"Nous avons posé des questions à propos du Premier ministre thaïlandais.Cette personne est recherchée dans son pays", a rappelé le député.

Le ministre des Affaires intérieures Kirunda Kivejinja a pris note dans un courrier des demandes d'éclaircissements de la commission d'enquête parlementaire, mais il a renvoyé cette requête à un autre comité "qui supervise (ces) opérations au jour le jour".

M. Nandala-Mafabi a jugé cette réponse insatisfaisante tout en indiquant ne pas savoir pourquoi l'Ouganda aurait délivré un passeport diplomatique à M. Thaksin, déposé en 2006 par l'armée thailandaise.

Ce dernier, en exil et désormais ennemi public numéro un du gouvernement, est actuellement poursuivi pour "terrorisme".Il est soupçonné d'avoir financé le mouvement des "chemises rouges", manifestants antigouvernementaux qui ont occupé le centre de Bangkok entre mars et mai pour faire chuter le Premier ministre Abhisit Vejjajiva.

Dans un entretien au quotidien britannique The Times en 2009, M. Thaksin avait indiqué avoir investi dans 10 mines d'or et des licences de loterie en Ouganda.