La Burundaise Barankitse lauréate du prix Chirac pour la prévention des conflits

Par La rédaction

PARIS (AFP) - (AFP)

La Burundaise Marguerite Barankitse va recevoir le prix 2011 de la Fondation pour la prévention des conflits de l'ex-président français Jacques Chirac, "pour son action en faveur des victimes des conflits ethniques au Burundi", a indiqué mardi la Fondation dans un communiqué.

"Maggy" Barankitse recueille des orphelins hutus, tutsis et twas, victimes de la guerre civile qui a éclaté fin 1993 au Burundi.Cette enseignante de 55 ans a notamment créé trois maisons pour accueillir les orphelins, transformées par la suite en structures de réinsertion des enfants dans leur communauté.

A ce jour, 20.000 enfants ont bénéficié de l'aide de son ONG, "Maison Shalom".La guerre civile a fait près de 300.000 morts au Burundi entre 1993 et 2006.

"Aujourd'hui, au Burundi, 20% des enfants meurent avant d'avoir cinq ans.Notre gouvernement est corrompu - nous sommes classés dans les cinq pays les plus corrompus du monde -, alors qu'il faut éradiquer le sida, la faim, la pauvreté", avait-elle déclaré à l'AFP en novembre 2010.

Le prix est doté de 100.000 euros.Il sera remis le 24 novembre à Paris par l'ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, en présence des membres du jury, parmi lesquels Jacques Chirac, l'ancien secrétaire général des Nations unies Boutros Boutros-Ghali, l'ancien président portugais Jorge Sampaio, et l'ex-présidente de Lettonie Vaira Vike-Freiberga.

Un "prix spécial du jury" sera également remis à l'ancienne procureur canadienne du Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda, Louise Arbour, "pour son action à rendre efficace et visible la justice internationale".