La CAN ne changera pas pour faire plaisir aux clubs

Par La rédaction

La Coupe d'Afrique des Nations réunit les meilleurs joueurs du continent, tous les deux ans, au mois de janvier. Et, à chaque édition, elle traîne son cortège de mécontents. Notamment du côté des clubs européens, pas franchement ravis de laisser filer leurs meilleurs joueurs pour plus d'un mois. De Newcastle à l'OM en passant par Manchester City et Lens, les clubs européens ne font pas toujours dans la délicatesse quand il s'agit de libérer leurs joueurs africains. Mais quoi qu'en pensent certains dirigeants et entraîneurs en Europe, la CAN est là et bien là. Il faudra faire avec.

C'est, en substance, le message envoyé par Suketu Patel, le vice-président de la CAF, aux clubs européens. Et tant pis pour Brian Marwood, directeur administratif de Man City, qui assurait il y a peu que "la CAN est bizarrement placée à ce moment-là de la saison, où vous perdez des joueurs pour cinq ou six joueurs". Mais, du côté de la Confédération africaine, pas question de changer son fusil d'épaule. "Peut-être que la solution ne vient pas de la Coupe d'Afrique. Mais plutôt du championnat anglais, répond Patel à la BBC. On ne peut pas observer la situation d'un problème purement anglais. La Premier League a ses problèmes, nous avons les nôtres. Le calendrier a (...)

> Lire la suite