La FAO réclame une aide d'urgence pour les crises "négligées"

Par AFP

AFRICA RADIO

L'agence des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé mercredi un appel de fonds de 120 millions de dollars (102 millions d'euros) en urgence pour faire face à des crises "négligées" menaçant 3,6 millions de personnes.

En tête des pays souffrant de crises alimentaires oubliées dues aux sécheresses, aux inondations ou à de mauvaises saisons de récoltes: l'Afghanistan, le Soudan et la Syrie. Ces trois pays traversent un épisode de sécheresse.Les fonds seront ainsi utilisés pour "la fourniture de semences végétales et légumières, d'outils et de nourriture pour les animaux, la réhabilitation des points d'eau et des infrastructures hydriques, des campagnes de vaccination animale, des soins de santé pour les animaux", a expliqué la FAO dans un communiqué."Nous devons agir maintenant afin de pouvoir mettre en oeuvre de manière urgente des interventions visant à soutenir la sécurité alimentaire et les moyens d'existence afin de sauver les vies des populations, de protéger les moyens d'existence et de renforcer leur résilience face aux futures crises", a déclaré Dominique Burgeon, un responsable de la FAO cité dans le communiqué.La FAO avait demandé 1 milliard de dollars (860 millions d'euros) en début d'année pour faire face à toutes les crises en cours et soutenir les besoins alimentaires de 33 millions de personnes menacées dans le monde, mais a annoncé n'avoir reçu à ce jour que 30% de ces fonds.