La FIFA menace le Bénin de suspension

Par La rédaction

Le tribunal de première instance de Porto-Novo, ville dans laquelle se trouve le siège de la Fédération béninoise de football, a rendu une décision qui reconnaît l'élection de Victorien Attolou à la tête de la FBF et intime l'ordre à l'actuel président de passer service dans les meilleurs délais. Saisie, la FIFA brandit l'argument d'ingérence.

(de notre correspondant) C'est encore un nouvel épisode du feuilleton "Crise à la Fédération béninoise de football". Le tribunal de première instance de Porto-Novo reconnaît l'assemblée générale élective du 4 février 2011 non validée par la FIFA et la CAF et au cours de laquelle Victorien Attolou a été élu président du foot béninois. Dans sa décision, le tribunal ordonne à Moucharafou Anjorin, l'actuel président de la fédération de foot d'aller à la passation de charges dans un bref délai. Aussitôt, Anjorin fait appel de la décision. Quelques jours plus tard, la FIFA évoque dans une correspondance adressée au président qu'elle reconnaît, Moucharafou (...)

> Lire la suite