LA FIN DU SEJOUR AU CONGO DU PRESIDENT LIBYEN

27 juillet 2021 à 18h00 par La rédaction

AFRICA RADIO

L'Union Africaine est au chevet de la Libye. Ce pays en proie à de graves défis d'ordre sécuritaire se bat toujours pour sa sortie de crise. Mohamed EL-MENFI, président du Conseil présidentiel de Libye vient de boucler un séjour de travail de 48 heures à Brazzaville, au cour duquel l'homme d'État a reprécisé les priorités pour un retour à la paix dans son pays. De notre correspondant à Brazzaville, Augustin Elenga Oyomba.


Arrivé à Brazzaville lundi, à l’invitation de Denis SASSOU GUESSO, président du Comité de haut niveau sur la Libye, Mohamed EL-MENFI, président du conseil présidentiel de Libye a tenu à réaffirmer ce qui apparaît à ses yeux, comme des préalables, en vue de la tenue effective des élections générales prévues en décembre prochain. Il s’agit entre autres de la consolidation du cessez-le-feu en vigueur, du respect de l’embargo sur les armes, du retrait des combattants étrangers et des mercenaires présents sur le territoire national.

  "Pour nous bien évidemment, la question de la réconciliation nationale est d’importance capitale, il y a aussi l’unification de l’institution militaire et financière qui doit s’effectuer, ainsi que le retrait du territoire national de toutes les forces étrangères et des mercenaires. Après cela, nous pourrons aller droit aux élections".


A son hôte de marque, Denis SASSOU NGUESSO, a réitéré son appel à tous les acteurs politiques libyens, au dépassement. Il les invitait « à privilégier l’intérêt de leur pays, en œuvrant résolument et continuellement pour l’unité, la paix et la réconciliation nationale ».


Le dirigeant libyen a, enfin été informé de l’envoi prochain d’une mission gouvernementale d’information en Libye, ainsi que de la convocation dans les jours à venir, d’une réunion du Comité de Haut niveau, dans la capitale congolaise.


A Brazzaville, Augustin Elenga Oyomba, Africa radio.