La prière musulmane du vendredi à nouveau suspendue en Mauritanie

15 mai 2020 à 11h12 par AFP

AFRICA RADIO

Les Mauritaniens ont à nouveau été privés de la grande prière musulmane du vendredi, suspendue par les autorités en raison de nouveaux cas de contamination par le coronavirus, une semaine seulement après son rétablissement.

Les fidèles avaient pu prendre part en nombre à la prière collective le vendredi précédent, le gouvernement ayant assoupli les restrictions devant la propagation réduite du virus. La Mauritanie ne déclarait alors que huit cas de contamination, dont six guéris et une seule personne sous traitement.Mais ce pays musulman de quatre millions d'habitants a connu cette semaine une progression portant à 26 le nombre total de cas déclarés, avec deux patients décédés, 18 sous traitement et six guéris.Les autorités ont annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi suspendre à nouveau la prière du vendredi."Nous avons consulté les oulémas et les spécialistes de la santé, nous sommes dans l'obligation de suspendre la prière du vendredi jusqu'à nouvel ordre", a déclaré le ministre des Affaires islamiques Dah Ould Amar Taleb à la télévision nationale.