La radio tunisienne Kalima reçoit un prix pour la liberté des médias

Par La rédaction

VIENNE (AFP) - (AFP)

L'Institut international de presse IPI a décerné le prix pionnier de la liberté des médias 2011 à la radio tunisienne Kalima, cible de persécutions sous le régime de l'ex-président Zine El Abidine Ben Ali, a annoncé l'IPI mardi.

"L'engagement imperturbable de Radio Kalima pour un journalisme indépendant face à l'adversité a été une source d'inspiration pour nous tous et pour des médias sur toute la planète", a déclaré la directrice de l'organisation Alison Bethel McKenzie, citée dans un communiqué.

"Des questions demeurent autour de l'état des médias en Tunisie et de nombreuses étapes doivent encore être franchies.Ce prix exprime notre soutien, et celui de notre réseau mondial de membres, pour Radio Kalima et les médias indépendants en Tunisie", a-t-elle poursuivi.

Radio Kalima avait été fondée en 2000 par la militante des droits de l'homme, Sihem Bensedrine, et Naziha Razjib.La radio a opéré dans la clandestinité sous l'ancien régime tunisien dont elle a régulièrement critiqué l'action.Ses journalistes ont été victimes à plusieurs reprises de violences de la part des services de sécurité.

La station figure au nombre de douze radios privées qui devraient être autorisées à émettre sur la bande FM par les nouvelles autorités tunisiennes.